Objectifs pédagogiques

Cet atelier-formation d’écriture (à Paris ou en résidence en Normandie) a pour but de permettre aux auteurs-stagiaires de comprendre et maîtriser dans sa globalité le processus de création et de production d’une œuvre documentaire, depuis sa conception (écriture) jusqu’à la phase de recherche d’un producteur ou d’une aide à l’écriture (Cnc, Scam…), tout en bénéficiant d’un retour sur son projet grâce à un accompagnement individuel et en atelier de groupe.

Les objectifs pédagogiques sont :

  • Identifier son projet
  • Rédiger les divers éléments du dossier artistique (résumé, synopsis, note d’intention et de réalisation…
  • Pitcher son projet
  • Résoudre l’équation “j’écris quoi pour qui ?“ en vue d’identifier les potentiels diffuseurs (TV, salle, plate-formes…)
  • Mesurer le budget et le plan de financement de son projet
  • Elaborer sa stratégie auprès des producteurs et des guichets d’aide à l’écriture
  • Communiquer avec et autour de son projet

Méthodologie

Animé par Guillaume HECHT, cet atelier est avant tout pragmatique. Selon la nature des projets portés par les auteurs-stagiaires, les interventions théoriques (boite à outils, méthodologie…) sont dictées par les besoins du genre de chaque projet. La dynamique de groupe est là, et le périmètre des questionnements et des compétences s’élargie, projet par projet.
L’analyse de films documentaires entre également dans le processus de l’atelier, notamment avec des extraits ou des films en relation avec les projets portés. C’est surtout l’occasion d’inviter le.la réalisateur.trice d’une œuvre projetée à nous rejoindre, physiquement ou en visioconférence.

Dans cet esprit, l’atelier accueille les interventions de Claus DREXEL ; interventions sous forme de MasterClass et d’échanges avec les auteurs-stagiaires autour de l’un de ses films projeté, mais également de leurs projets ! Une excellent occasion de mettre à l’épreuve son pitch oral.

Évaluation

Selon l’état d’avancement de chaque projet, des commandes de texte sont passées aux auteurs. Ainsi, au fur et à mesure de l’acquisition des outils (résumé, séquencier, note d’intention, note de traitement, synopsis…), des exercices sont demandés. Les retours se font en groupe et font l’objet de suivis individuels.
Les auteurs stagiaires sont également amenés à auto-évaluer leurs acquisitions théoriques.


Profil professionnel des stagiaires

Auteurs et réalisateurs porteurs d’un projet à développer afin de le faire produire. Les « jeunes auteurs » sont également les bienvenus.


Pré-requis et expérience professionnelle des stagiaires

Une bonne connaissance du secteur audiovisuel est recommandée. Il est par ailleurs nécessaire d’avoir un projet de film documentaire à développer (1 à 2 pages synoptiques sont demandées aux auteurs-stagiaires avant toute inscription).


Programme détaillé

SEMAINE 1 : du sujet à l’écriture

Jour 1 : le documentaire dans tous ses genres
Matin : brève histoire du doc. et ses spécificités par genre :

  • historique
  • scientifique
  • animalier
  • sociétal
  • investigation
  • musical
  • et les cross-genre

Après-midi : travail individuel sur le 1er pitch (V1) de son sujet 

Jour 2 : de l’idée au sujet 
Matin : qu’est-ce qui motive l’auteur ? Son point de vue, son attachement au sujet…

  • sujet
  • angle
  • traitement
  • choix narratifs (forme du récit, incarné ou pas…)

Après-midi : première écriture du sujet et de son traitement 

Jour 3 : du sujet au traitement
Matin : méthodologie de recherche et documentation

  • les ingrédients
    • intervenants
    • cartes
    • animation (2d & 3d)
    • images embarquées…

Après-midi : travail individuel sur le séquencier

Jour 4 : les outils de l’auteur
Matin : les éléments d’écriture

  • pitch
  • les divers synopsis
  • note d’intention

Après-midi : travail individuel sur le pitch (V2) et le synopsis court

Jour 5 : les outils de l’auteur (suite) 
Matin : les éléments d’écriture(suite)

  • note de traitement 
  • le séquencier (architecture du film)

Après-midi : travail individuel sur la note de traitement

SEMAINE 2 : de l’écriture à l’option

Jour 6 : les concepts de série
Matin : les divers principes de série / la licence d’une série 

  • forme narrative (incarnée ou off) 
  • les éléments communs
  • les spécificités des séries à vocation internationale

Après-midi : travail sur la note d’intention (unitaire / série)

Jour 7 : légitimité et caution scientifique
Matin : le choix des partenaires et des cautions scientifiques

  • légitimité des intervenants
  • points de vue contradictoires
  • l’art de l’ITW

Après-midi : travail sur une séquence ITW

Jour 8 :  derrière l’écriture, des choix techniques
Matin : dépouillement et découpage

  • séquencier détaillé
  • 1er aperçu du budget (type CNC)
  • 1er aperçu du plan de financement (type CNC)

Après-midi : travail sur le séquencier

Jour 9 : communiquer son projet
Matin : les divers axes de communication

  • communiquer avec les producteurs, diffuseurs et distributeurs
  • le dossier projet (plan général et particulier selon la nature du projet)
  • la distribution / les festivals / Les réseaux sociaux
  • communiquer via son site web avec des pages codées
  • de la nécessité d’un teaser ou d’une bande démo

Après-midi : travail sur le dossier projet

Jour 10 :  les aides à l’écriture / production & auto-production
Matin : introduction aux principes de production et d’auto-production

  • les aides à l’écriture et au développement (CNC et résidences)
  • les aides à la production (CNC et autres)
  • le Crowd-funding

Après-midi : présentation des travaux individuels et perspectives…


Inscrivez-vous