Objectifs pédagogiques

L’objectif principal de cet atelier d’écriture est de former et d’accompagner les auteurs-stagiaires à la conception et à l’écriture d’un traitement de leur projet de long métrage. Ce premier module de 70 heures (2 x 1 semaine) étalées sur 2 mois, vise à faire émerger une continuité non dialoguée (traitement) pouvant être présentée à des producteurs ou lors de marchés du film.
Un second module de 70 heures vise une V1 dialoguée à partir du traitement des candidats.

Les objectifs pédagogiques de ce premier module sont :

  • acquérir les outils de la conception d’un scénario
    • ligne dramaturgique
    • lignes thématiques
    • intrigues et sous-intrigues
  • caractériser ses personnages
  • maîtriser la boite à outils (résumé, synopsis, séquencier, scènes pivots…)
  • écrire un traitement (continuité non dialoguée)
  • écrire une scène dialoguée

Méthodologie

Le formateur se sert du groupe comme d’une force vive pour faire avancer chacun. Tous les auteurs-stagiaires lisent le travail des autres et font des retours durant toute la formation. Leurs propres progrès se forgent ainsi sur ceux des autres et sur leurs propositions et conseils.

Les outils théoriques

A mesure que la formation avance, le formateur donne aux stagiaires des outils théoriques sur la structure, la construction des personnages, l’écriture des scènes, des dialogues, le sous-texte… et aborde aussi la question des genres. Le formateur s’appuie sur des films ou scènes projetés.

Les outils pratiques

Le formateur utilise la méthode de “l’éloignement/rapprochement”. Cette méthode permet à l’auteur-stagiaire de décoller le nez de son écran d’ordinateur et de son histoire, de prendre à tout moment la bonne distance avec son texte et ses personnages. Cette méthode s’appuie sur une expérience du formateur de vingt-cinq ans dans l’écriture de scénarii, et dans l’enseignement (FEMIS, Groupe Ouest, CNC Indien, Faculté de Val d’Europe, PK Consultants). Sont ainsi utilisés la visualisation avant écriture (les yeux fermés, l’auteur visualise les ACTIONS de la scène avant de la retranscrire), les enregistrements audio, et aussi une rédaction du script par couches, en commençant par les scènes pivots reliées à l’intrigue principale, puis en passant aux scènes ayant trait à l’intrigue secondaire.


Évaluation

Selon l’état d’avancement de chaque projet, des commandes de texte sont passées aux auteurs. Ainsi, au fur et à mesure de l’acquisition des outils, des exercices sont demandés. Résumé, fiches personnages, synopsis, note d’intention, les 20 à 40 scènes pivots… sont ainsi élaborés. Les retours se font en collectif et font l’objet de suivis individuels.
Les auteurs stagiaires sont également amenés à auto-évaluer leurs acquisitions théoriques en cours de stage.


Profil professionnel des stagiaires

Professionnels de l’audiovisuel et du cinéma désireux d’acquérir les techniques et pratiques de l’écriture d’une continuité dialoguée de fiction. Les auteurs et cinéastes sont particulièrement concernés.


Pré-requis et expérience professionnelle des stagiaires

Une expérience dans l’écriture audiovisuelle. Un traitement de 10 à 20 pages du projet à développer est demandé avant l’inscription.


Programme détaillé

Session 1 : Méthodes et outils (cf. dates ci-contre)
La session 1 a pour but de donner aux stagiaires une méthode de travail ainsi que des outils pour travailler lors de la première inter session. Sont interrogés, en séances de groupe et en entretiens individuels avec le formateur, les fondamentaux du traitement de chaque stagiaire > force du projet, construction dramaturgique, puissance des personnages et des conflits. Des exercices d’écriture des scènes sont alors mis en place, comme la visualisation pré-écriture. Le formateur valide le processus d’acquisition des outils dramaturgiques mais aussi de la méthode de travail pour écrire une continuité dialoguée.

Session 2 : Écriture de scènes, vers la V1… 
La session 2 commence par une analyse des travaux de chaque stagiaire en séance de groupe. A partir de là, le formateur suit individuellement chaque projet lors de RDV en tête à tête. A la fin de chaque journée, le groupe se reforme pour visionner des scènes en cours d’écriture, les analyser. La semaine 2 se termine avec l’écriture des dialogues au cinéma, et ce en fonction des genres.
La formation se termine par un bilan pédagogique suivi d’un “déjeuner auteurs », l’occasion d’un premier retour à chaud sur l’efficience du stage.


Pré-inscrivez-vous